Une cyberattaque a frappé le site web LGBT italien Progetto Gionata sur la foi et l’homosexualité

Communiqué de presse

Dans la nuit du dimanche 10 janvier une cyberattaque a frappé le site web LGBT italien Progetto Gionata ( www.gionata.org ),  consacré à la relation entre la foi et la sexualité. Les pirates informatiques ont franchi les codes du site, l’ont pénétré et ont effacé les 7.200 articles et témoignages qui y étaient publiés depuis septembre 2007. Il y a quelques jours, une autre cyberattaque avait effacé notre page Facebook.

Nous avons déjà récupéré presque tous les articles de “Progetto Gionata” et nous le reconstituons. “Nous ne nous laisserons pas réduire au silence” disent les webmestres, qui lancent cet appel: “Nous demandons à toutes les personnes de bonne volonté de ne pas garder le silence et de faire entendre leur voix. Croyants ou non croyants, jeunes ou non jeunes, laïcs ou religieux, théologiens ou pasteurs, catholiques ou protestants, nous vous demandons de ne pas nous laissez seuls. Plus que jamais les croyant(e)s homosexuel(le)s ont besoin de votre soutien”. Les administrateurs du Progetto Gionata ajoutent : “On voudrait nous faire taire et revenir à l’époque où aimer quelq’un du même sexe était consideré comme un péché grave qu’il ne fallait même pas mentionner”.

Parmi les premiers messages de solidarité il y a celle des MOI – Musulmans Homosexuels d’Italie: “ils reconnaissent que le site web des homosexuels chrétiens est l’ennemi n° 1des homophobes dans la mesure où il abat systématiquement le voile des préjugés et révèle l’absurdité du combazt de ceux qui appellent à l’haine en nom du Dieu d’amour”.

Les résponsables des MOI – Musulmans Homosexuels en Italie ont ajouté: “Ces cyberattaques n’arrêterons pas les réflexions de ceux, chrétiens ou musulmans, qui croient en l’amour de Dieu envers toutes ses filles et tous ses fils; de ceux, croyants ou athées, qui luttent pour leur droit de vivre librement leur foi et leur sexualité. Au contraire, la violence aveugle de la croisade anti-gay et la lâcheté de ces pirates confirment les difficultés des homophobes: il est toujours plus difficile défendre son haine envers les minorités sexuelles en nom du Dieu de l’amour!”.

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Tumblr0Email this to someonePrint this page

Potrebbero interessarti anche...